LE RÔLE DU PHARMACIEN A L'HÔPITAL :

Un établissement hospitalier est constitué de différents secteurs. On y trouve différents services
Ces services sont inter-connectés et sont centrés sur un seul et même acteur : le patient.


Le rôle du pharmacien hospitalier va être de fournir son établissement en médicaments, dispositifs médicaux et fabrications (chiomiothérapies, nutritions…) en tenant compte à la fois des obligations thérapeutiques et des contraintes budgétaires. Il va devoir s’assurer que l’arsenal thérapeutique doit pouvoir répondre à toutes les pathologies rencontrées tout en étant le plus restreint possible (politique d’achat, pharmaco-économie).

Pour cela, il travaille en collaboration avec les services de soins afin de déterminer avec les médecins qu’elle est la solution la plus adaptée aux patients. Au cours de cet exercice il participe également au bon usage des médicaments (notamment des antibiotiques), au respect du cadre réglementaire (médicaments sans AMM, essais cliniques, certification, médicaments dérivés du sang…) et à la sécurisation de la prescription et de l’administration des médicaments.

Il est de plus amené à travailler sur tous les sujets qui nécessitent une compétence pharmaceutique. Il s'agit d'un véritable travail d'équipe, fortement enrichissant, d'autant plus que la pharmacie clinique est actuellement en plein essor.

La dispensation des médicaments va donc être l'un des rôles premier du pharmacien hospitalier.

Par médicament, il faut entendre non seulement les spécialités pharmaceutiques mais également les préparations magistrales, les produits pharmaceutiques courants, les antiseptiques et désinfectants, le matériel médico-chirurgical stérile, les implants et prothèses, les médicaments en étude clinique, … La première tâche qui vient à l'idée lorsque l'on essaie d'imaginer le travail du pharmacien hospitalier est bien évidemment la dispensation des médicaments

Le pharmacien dispense non seulement des médications mais des informations concernant celles-ci : usage, posologie (éventuelle adaptation en cas d'insuffisance rénale ou hépatique), effets secondaires, voie d'administration.